Mention Numérique Design Numérique et Intéractif

DNMADE Diplôme National des Métiers d’Art et du Design
Mention Numérique Design Numérique et Intéractif

Objectifs

Le diplôme national des métiers d’art et du design est un nouveau diplôme national de l’enseignement supérieur de niveau 6 conférant à son titulaire le grade de licence. Cette formation se développe sur une durée de six semestres, axés pour les deux premiers (L1) sur l’acquisition des outils fondamentaux conceptuels, artistiques et techniques. Au cours des troisième et quatrième semestres (L2) l’étudiant élabore des problématiques et développe des hypothèses de réponses diversifiées et concrètes : il expérimente ainsi les différentes étapes de la démarche de projet, de façon individuelle ou en équipe. Les cinquième et sixième semestres (L3) sont ceux du perfectionnement des spécialités. Le positionnement peut orienter vers une insertion professionnelle à l’issue de l’obtention du diplôme ou vers une poursuite d’étude.
Tout au long de son parcours, l’étudiant développe des savoir-faire ainsi qu’une capacité d’écoute et d’intégration des processus de recherche et de projet. La transversalité du numérique sur les différents champs du design et des arts appliqués permet aux étudiants d’acquérir des notions et des compétences autour des méthodes de recherche et de création collaborative, du graphisme, de la vidéo, de l’image, du jeu, du web, de l’ergonomie numérique, de l’interaction, des systèmes, des interfaces, du codage, etc.
La formation a pour mission de faire face aux évolutions constantes et parfois prospectives du design numérique.

Le parcours n°3 proposé par le Lycée Le Paraclet a pour objectif de répondre aux nouveaux enjeux du design numérique en tant que discipline qui cherche à utiliser le numérique comme outil, mais aussi et surtout comme support de réflexion pour des usages et des expériences associés aux différents champs de création en design.

Secteur d’activités professionnelles

Le design d’interactivité est une activité de conception de services innovants liés aux technologies de l’information et de la communication. Il concerne en priorité les secteurs de la téléphonie mobile, d’Internet et plus largement, ceux de l’informatique, des outils mobiles et de l’électronique grand public. Le designer d’interactivité, par une démarche de conception centrée vers les utilisateurs propose, dès la phase amont du projet, des services qui répondent à des besoins émergents en termes de mobilité, de connectivité, de convergence ou encore de géolocalisation. Il envisage des contextes d’usages, il prototype les modalités d’interaction et les interfaces qui permettent la satisfaction de l’expérience vécue par l’usager dans sa rencontre avec le système d’information.

Compétences acquises

La formation au DN MADE repose sur l’acquisition de connaissances et de compétences terminales sur lesquelles sont fondées les évaluations des enseignements.
La compétence est entendue comme l’aptitude à mettre en œuvre un ensemble organisé de savoirs, de savoir-faire et d’attitudes permettant d’accomplir un certain nombre de tâches

Compétences disciplinaires

  • Mobiliser une culture générale artistique et une connaissance des concepts issus de disciplines connexes pour analyser et apprécier les contextes de création, conception et production du design et des métiers d’art au regard de leurs dimensions historique, sociétale, esthétique, technologique, économique et environnementale.
  • Définir des problématiques disciplinaires et identifier leurs enjeux au regard de l’actualité et de leurs perspectives d’évolution selon une réflexion prospective.
  • Construire un protocole d’observation et rédiger un compte-rendu complet et synthétique.
  • Repérer et sélectionner les outils et méthodes adaptés permettant de structurer les différentes phases d’élaboration d’un projet et leurs interactions, en privilégiant une approche collaborative avec l’ensemble des acteurs concernés (utilisateurs, producteurs et acteurs de la société).
  • Démontrer une pratique plastique personnelle maîtrisée.
  • Mettre en œuvre les matériaux, les techniques et les technologiques innovantes ou traditionnelles, dans le cadre de la conception et de la réalisation partielle d’un projet (conception des objets, des espaces, des procédés, des services ou des systèmes).
  • Énoncer ses idées, argumenter ses choix et communiquer efficacement les multiples aspects d’un projet.

Compétences transversales et linguistiques

  • Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information ainsi que pour collaborer en interne et en externe.
  • Identifier, sélectionner, organiser diverses ressources spécialisées, pertinentes et vérifiées, pour documenter un sujet.
  • Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation.
  • Développer une argumentation en faisant preuve d’esprit critique.
  • Maîtriser et utiliser les différents registres d’expression écrite et orale de la langue française.
  • Maîtriser la compréhension et l’expression écrites et orales d’au moins une langue vivante étrangère, au niveau B2 du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL).

 Compétences professionnelles

  • Situer son rôle et sa mission au sein d’une organisation pour s’adapter et prendre des initiatives.
  • Identifier le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs.
  • Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale.
  • Travailler en équipe autant qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet.
  • Identifier et situer les champs professionnels potentiellement en relation avec les acquis de la mention ainsi que les spécialités possibles pour y accéder.
  • Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte.
  • Faire preuve de distance critique, s’auto évaluer et se remettre en question pour apprendre.

Poursuite d’études

La vocation de ce diplôme est double :
– par son expertise technique et sa dynamique de projet il permet l’insertion professionnelle directe ;
– par sa dimension conceptuelle et sa pratique de la recherche et de l’exploration il permet une poursuite d’études en accédant au master.
La reconnaissance du DN MADE comme diplôme valant grade de licence permet de construire un cursus comprenant un temps d’étude dans une université étrangère.

Domaines d’application

Conception d’applications web et mobile, ergonomie des interfaces : UX-UI design, développement de systèmes d’information et de gestion des connaissances, scénographie interactive (muséographie, spectacle), nouvelles modalités d’interaction (objets connectés, interfaces tactiles,   gestuelles, multimodales), jeu vidéo, animation, E-Learning, Etc.

 

wireframes - Mention Numérique Design Numérique et Intéractif

Conditions d’accès

Les étudiants doivent avoir un baccalauréat général, technologique ou professionnel et montrer un intérêt réfléchi pour les métiers d’art et du design ; une pratique artistique et numérique en lien avec la formation est conseillée. La procédure d’inscription se fait via le portail national « Parcoursup ». Les élèves ayant suivi un cursus STD2A ou Baccalauréat professionnels et métiers d’art option communication visuelle et multimédia, ou exceptionnellement une MAN AA ont une légitimité naturelle à suivre ce cursus.

Formation humaine

Le lycée Le Paraclet est un établissement catholique sous tutelle diocésaine. Il accompagne les élèves dans leur réflexion sur le sens de la vie et propose à ceux qui le souhaitent d’exprimer leur foi (culture religieuse, temps forts, actions caritatives).

Infos pratiques

Lycée des métiers Le Paraclet à Quimper
Contacts :
Directeur délégué à la formation : Mr Cyrille FRADIN
Secrétariat des inscriptions : Mme Cécile BONDER au 02 98 55 54 38

image1 1 - Mention Numérique Design Numérique et Intéractif
atelier 1 - Mention Numérique Design Numérique et Intéractif
travail 1 - Mention Numérique Design Numérique et Intéractif

Programme

Première année de licence
Au cours des deux premiers semestres, l’étudiant acquiert les fondamentaux que sont le dessin, la perspective, la connaissance des matériaux, les bases numériques.
Le second semestre commence à développer en favorisant l’autonomie, la dynamique de projet en lien avec le parcours retenu.
Deuxième année de licence
Les semestres 3 et 4 développent la méthodologie du projet à travers les différentes entrées disciplinaires.
Troisième année de licence
La période de stage et le projet personnel de l’étudiant qui sera soutenu en fin de semestre 6 pour valider le diplôme occupent l’essentiel de cette troisième année.